Calendrier

LunMarMerJeuVenSamDim
27 28 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

critique du site

que pensez vous de ce site marchand, vos commentaires sur le livre d'or




Au temps des rois, la Route des Indes longeait cette grande île du Sud Ouest de l’Océan Indien, célèbre refuge pour les pirates qui arraisonnaient les lourds navires marchands chargés d’épices, retournant vers la vieille Europe.

Dès cette époque les épices ont trouvé à Madagascar des terroirs et un climat tropical particulièrement propices où s’adapter et s’épanouir pour nous offrir aujourd’hui, loin de toute pollution, des saveurs et des arômes dignes des grandes tables.

images/epices.jpg

Madagascar, l’île rouge, île continent, possède une variété de climats qui lui a permis de devenir le Pays des Épices, parfaitement intégrées à une nature endémique célèbre dans le monde entier
Faire ici une présentation des épices que vous proposez sur votre site.

images/IMG_7283.JPG

Ce sont les planteurs réunionnais qui introduisent vers 1880 à Madagascar la culture de la vanille. Les premières plantations sont faites sur l'île de Nosy Bé. De là, elles prennent ensuite pied dans les régions orientales de la grande île, celles d'Antalaha et de Sambava au climat humide favorable. L'engouement est rapide et la production malgache dépasse les 1 000 tonnes en 1929, soit plus de dix fois celle de La Réunion. Mais le marché manquant de régulation, la vanille connaît cycliquement des crises de surproduction.

Malgré la concurrence d'autres pays tropicaux comme l'Indonésie et l'émergence de nouvelles dynamiques de conquête du marché comme dans l'État du Kerala en Inde, Madagascar conserve toujours aujourd'hui largement son rang de premier exportateur mondial. Madagascar produit 60 % de la vanille dans le monde.

Le poivre noir relève tous les plats, aiguise l'appétit et favorise la digestion, dit-on. Le poivre noir de Madagascar est particulièrement arômatique.

Le poivre noir de Madagascar est récolté de novembre à mars et est séché à l’air libre, à l’ombre. Le poivrier d’où il provient permet d’obtenir les trois grands types de poivres. Le poivre vert est la baie immature qui est rapidement mise en saumure pour qu'elle reste tendre, le poivre noir est la baie mure entière et séchée avec sa pulpe, le poivre blanc est du poivre noir dont on a ôté la pulpe après rouissage. Le poivre noir de Madagascar se caractérise par de petits grains très foncés et fripés. Il en ressort des notes très aromatiques.

Le poivre Voatsiperifery est une plante indigène de l'île de Madagascar. Très petit, d'un brun rougeâtre, ce poivre avec une petite tige a un parfum vraiment unique. Ses arômes boisés peuvent rappeler les fleurs et les agrumes, ce qui en fait un complément idéal pour les plats de poisson et fruits de mer. Son côté à peine sucré, moins piquant que le poivre noir se marie très bien aux desserts (pensez aux fameuses fraises au poivre). Mélangé à d'autres poivres, il est aussi délicieux avec les viandes rouges. Cependant, il faut éviter de le cuire trop longtemps, sans quoi il deviendra amer. Comme il n'est pas vraiment cultivé et qu'il peut être difficile à récolter, c'est une épice qui demeure assez rare.

Très décoratives, les baies roses ou baies de Bourbon s'utilisent de préférence entières pour égayer nos plats de leur belle couleur rouge vif. Outre leur aspect, elles donnent une nouvelle dimension aux poissons, viandes blanches et desserts. La cuisine nouvelle l'a rapidement adoptée pour ses délicates saveurs fruitées et résinées. Quelques baies parfument délicieusement votre cuisine d'un bouquet suave, légèrement poivré et sucré.

La cannelle vient de l'écorce d'un arbre de cannelle. Elle est vendue sous le nom de poudre moulue ou comme bâtons appelés les cannettes.

Le bâton de cannelle de Madagascar sert de cuillère aromatique pour vos boissons telles que vin chaud, café, thé, chocolat, rhums arrangés et cocktails exotiques. Mais la cannelle en bâton entre aussi dans la préparation de plats salés et sucrés.

Madagascar fait partie des plus grands producteurs de clous de girofle et la production de girofle est assurée par une culture de cueillette pratiquée par quelques 20 000 petits planteurs sur de champs de girofliers s'étendant sur 80 000 ha. La production annuelle malgache de girofle varie beaucoup pour des raisons climatiques et plus on a une faible pluviométrie et meilleure sera la production. A Madagascar, un giroflier a un rendement moyen de 6 à 16 kg de clous par arbre et par an, soit un rendement à l'hectare variant entre 900 kg et 2 tonnes. La province de Toamasina assure la majeure partie de la production de girofle à Madagascar et le girofle de Madagascar est utilisé dans plusieurs domaines, principalement pour ses « clous » et pour son huile essentielle, l'essence de girofle...

Les clous servent d'aromates nécessaires à la fabrication de plats dans plusieurs pays. Quant aux fruits de giroflier ou «anthofles », ils sont utilisés dans la confiserie. Les feuilles de giroflier sont aussi utiles puisqu'on en extrait une essence contenant beaucoup d'eugénol, un composant indispensable à la production de la vanilline artificielle.

En cuisine le clou de girofle est utilisé dans le pot au feu, généralement piqué dans un oignon, dans les civets, la choucroute, les marinades et les pâtés. Il est indispensable dans le vin chaud et fera merveille dans vos compotes et salades de fruits, et tout particulièrement avec la pomme, la poire et l'orange. Il se marie parfaitement bien avec l'ail.

Le clou de girofle s'associe parfaitement avec d'autres épices comme la cannelle, le gingembre, la cardamome et le poivre; il fait partie de la composition de certains mélanges d'épices comme le ras al-hanout, les 5 épices chinoises, les currys.

Vous pouvez aussi réaliser un merveilleux parfum d'intérieur en piquant une orange de clous de girofle, cela s'appelle une "pomme d'ambre".

Le clou de girofle est reconnu pour ces propriétés antiseptiques, analgésiques et anesthésiantes

phortail_cms_engine 3_0_beta_7